Carte en construction.

Veuillez ne pas trop zoomer pour ne pas voir les imperfections de trop près !-)

Afficher Etat des voies ferrées en Gascogne sur une carte plus grande

(cliquer sur les lignes dessinées sur la carte pour obtenir les commentaires)

Premières impressions et questions :

  • La plupart des lignes sont très sinueuses, que ce soit pour épouser le relief (côteaux de Gascogne...), ou pour desservir des villes. Le tracé proposé pour les nouvelle LGV Toulouse-Espagne et Bordeaux-Espagne ne rompt donc pas avec la tradition ! La LGV Bordeaux-Espagne est finalement relativement droite, comme si on lui avait donné la prorité.
  • Toutes les transversales nord-sud ont été coupées. Regardez les voies vert foncé ou vert tendre qui sont les seules en service actuellement : en nord-sud, il n'y a que des culs-de-sac (Port-Ste-Marie - Condom, Agen-Auch, Moissac-Beaumont de Lomagne). Ces voies en cul-de-sac sont menacées dans leur existence puisqu'elles ne sont pas des voies de transit, ce qui diminue beaucoup leur potentiel.
  • Pour dessiner les voies qui ne sont plus ou n'ont jamais été en service, j'ai utilisé Géoportail, qui, avec la carte de l'IGN et le plan cadastral, permet en général de les distinguer. Les parcelles des voies sont encore cadastrées, sauf exception, ce qui pourrait faciliter la réutilisation des voies. Il serait intéressant d'y revenir dans le détail pour dessiner les endroits où même les parcelles de l'ancienne voie ont disparu, par fusion avec les parcelles voisines.
  • Si on se place dans une optique de réutilisation des anciennes voies, il me semble que la distinction entre les voies qui ont servi dans le passé et celles qui n'ont jamais été achevées (comme Eauze-Gabarret ou Auch-Lannemezan) devient secondaire : les premières ne semblent pas plus facilement utilisables que les autres. C'est à confirmer.
  • Pour ma part, je m'interroge sur le trafic voyageurs (ou mixte voyageurs-petit frêt). Rétablir Agen-Tarbes par Auch en remettant en service Auch-Vic-Bigorre ? (non, je ne suis pas fou :  c'est de la PRO-SPEC-TI-VE !) Remplacer la LGV Bordeaux-Toulouse par une voie classique Toulouse-Auch-Eauze-Gabarret avec une fourche à Gabarret vers Bordeaux et Mont de Marsan ? (cette voie réutiliserait des voies du passé) ?

Qu'en pensez-vous ?